Pas encore inscrit ? | Passe oublié

Feliz ano nuevo 2009, Che !

05/01/2009 | Esquel Chubut | 2 commentaires |

Feliz ano nuevo 2009, Che !

Domingo 28 de Diciembre : Bariloche à El Foyel (82 km)


Je prends la route de bonne heure. Mon velo, plus charge que jamais, s apparente desormais a un gros vaisseau sur lequel je voyage. Les 12 premiers km s averent difficiles de bon matin : une longue route venteuse dont on ne voit pas la fin se dresse devant moi. Les rafales de vent glacees me ralentissent, je n avance pas. Les descentes deviennent des plats, les plats des montees et les montees..dur dur. Je zigzague sur la route apres chaque passage de camion, litteralement happee par leur vitesse. Pas question de m appuyer sur mes cornes, j empoigne mon guidon fermement pour essayer de rouler droit. Le vent siffle dans mes oreilles, couvrant la musique de mon mp3 comme pour me dire « Bienvenue en Patagonie ». Enfin, la route s imisse dans la montagne, lacs et routes sinueuses reprennent.

Je double un couple de cyclotouristes Argentins tirant 2 petites remorques pour transporter leurs 2 fils de 3 et 6 ans : genial ! Ils se rendent egalement a Ushuaia et aujourd hui est le premier jour de leur premnier voyage a velo. Je leur souhaite bien du courage pour grimper avec tout ce poids a l arriere et repars.

En fin de journee j arrive a un petit village indique sur la carte : El Foyel, un camping est indique a 3 km dans la foret. Il est ferme alors je retourne sur mes traces de roues et demande un autre camping a la premiere ferme venue. La dame, super accueillante me propose de camper dans son pre avec vaches et moutons : niquel ! Je joue quelques instants avec ses petits enfants. Elle m offre du pain au fromage frit et je vais me coucher.



Lunes 29 de Diciembre : El Foyel à El Bolson (50 km)


J attaque cette journee de velo par une belle montee de 9 km dans la montagne. 8h30 du matin, il fait froid, mais je suis deja en debardeur, suante. En haut de la cote, une vertigineuse descente de 8 km s annonce, avec de grands lacets. Yahou, je mets mon coupe-vent, bois un coups et m elance. Quelques minutes de pur bonheur : cheveux au vent, Bob Dylan a fond dans les oreilles, j oublie tout ce que je viens de monter et me laisse griser par la vitesse. Un peu cliche vous dites ? Bon, c est vrai, mes cheveux sont colles par la sueur sur ma tete et la douleur dans mes cuisses est la pour me rappeler les efforts anterieurs. L euphorie me gagne, 64 km/h au compteur (oups, premier exces de vitesse) quel plaisir ! Je devale la montagne a toute vitesse mais dans les derniers kilometres l angoisse vient remplacer la joie : vas-je devoir remonter tout ca dans quelques minutes ... ? STOP ! Le quotidien du cyclotouriste est ansi fait : de grosses joies venant chasser de longues galeres.

13h : Arrivee a El Bolson, une ville de hippies durant les seventies venus profiter du microclimat et de la fertilite de la vallee pour vivre une vie boheme. Je trouve un magasin de sport ouvert, achete un collant termique pour la suite des aventures et decide de rester ici, ca me plait bien.



Martes 30 de Diciembre : El Bolson à ? (76 km)


El Bolson à Epuyen : 41 km, la route montagneuse se poursuit. Une intersection marque l entree de la ville d Epuyen, je m engage alors dans une descente sans fin de 10 km passant par le lac Epuyen. Lago : 10,....8,......4 km indiquent les panneaux. A aucun moment je ne vois signale la Ruta 40. Bizarre...Je m arrete dans ma course folle pour demander a une passante, celle-ci me dt que je me suis trompee de chemin, qu il faut que je remonte a l intersection. Je sens les larmes me monter aux yeux, je m empresse de remettre mes lunettes de soleil et continue jusqu au lac, je ne suis plus  2 km pres. Je laisse mon « vaisseau-enclume » au gardien et vais pique-niquer au bord du lac. Un sandwich, une sieste et 2h plus tard je remonte tant bien que mal mes 10 km descendus par inadvertance sous un soleil assomant. Horrible, la chaleur est ce que je redoute le plus ! Ma sueur degouline jusqu a mon menton et vient atterir en goutes brulantes sur mon genoux. Je fais 5 pauses, buvant et essayant de rester zen. Je parcours encore 15 km et m arrete dans un camping.



Miercoles 31 de Diciembre : (74 km)


Je passe a Leleque pour voir son celebre musee retracant l histoire es Mapuches en Patagonie mais celui ci est ferme. (Musee finance par M. Benetton afin de contrer les protestations des locaux lorsqu il est venu produire sa laine ici, quel mecene ! ). Je roule et touve un campng d ouvert, m appretant a passer ce jour de l an toute seule, perdue en pleine cambrousse. Par chance, je retrouve deux autres cyclotouristes argentins qui se sont rencontres la veille. Maximilien, 25 ans, etudiant en musique, voyage guitare au dos pendant un mois pour rejoindre la cote atlantique. Augustin, avocat de Buenos Aires, age egalement de 25 ans descent comme moi jusqu au glacier mais uniquement du cote argentin. Lorsque je reviens de la superette avec Maxi, Augus a sympathise avec un chauffeur-routier qui nous propose de nous deposer a la prochaine ville, Esquel, a 50 km d ici. Super ! Nous demontons nos tentes, payons 50% du prix de la nuit et entassons tout notre bazar a l arriere du camion.

20h : Arrivee au camping d Esquel, nous ne sommes pas seuls, il y a une vingtaine d autres campeurs argentins. Dans la cuisine, je discute avec Susanna et me retrouve invitee a partager la « parilla a la pizza » familiale ( Comprenez : boeuf au barbecue recouvert de sauce tomate, epices et fromage fondu). A minuit, tout le monde  s embrasse. Augus et Maxi viennent se joindre a nous et nous terminons la soiree en chanson et guitare. Excellente soiree, j ai fait le plein de socialisation.



Jueves, 1 deEnero: (Ferier : Repos)


Reveillee a 7h (rythme velo oblige) je « trainasse au duvet » ecoutant de l a musique. Aujourd hui commence une journee « comme a la maison », un de ces dimanche matin ou on ne fait rien, on traine en pyjama (Ne dites pas non, je sais que je ne suis pas la seule !). J accapare la cuisine pendnt que tout le monde dort encore et prepare des crepes pour le petit dejeuner des bikers. Nutella pour moi, dulce de leche (sorte de caramel dont les Argentins raffolent) pour Maxi et Augus. Le proprietaire du camping me dit qu il est le manager de Florent Pagny depuis 3 ans lorsque je lui dis que je suis francaise. Je suis sceptique, mais apres tout pourquoi pas...Sieste, jeux de cartes, mate, bouquinage, une journee bien paisible. J echange adresse mail et telephone avec mes 2 nouveaux amis avant d aller me coucher. Ce fut vraiment une belle rencontre, des mecs biens, tres « buena ondas » comme on dit ici.



Viernes 2 et Sabado 3 de Enero :


Je laisse ma bici et la moitie de mon fardeau au camping et redeviens pour 2 jours una mochilera. Un bus me depose a 45 km d Esquel a l entree du parc national « Los Alerces ». Au programme : rando, lac et plage. J abrege ce recit qui est deja trop long.


Je pars demain pour le Chili, la fontiere est a 65 km. A moi la Carretera Austral, la rute la plus sauvage du Chili. Je viens d aller regonfler mes pneus a une station service car c est une longue etape uniquement de piste qui s annonce. Il n y a pas tellement de kilometres mais la route est en tres mauvais etat je sais d avance que je ne ferai pas plus de 50 km par jour. Je prevois 8 a 10 jours de velo, il n y a pas de villes, uniquement quelques villages, je doute de trouver Internet, donc pas d inquietude !



PS : Bonne annee 2009 a tous. J ai bien recu vos mails, pardonnez le fait que je ne vous reponde pas individuellement mais le temps me manque.

 
Note : 4.67 - 3 votes



Commentaires
  • par Lionel 26/01/2009 Alerter

    Hola !!
    je suis actuellement au chili ou je compte moi aussi faire la carretera austral a velo depuis Puerto mont.
    donc quelques petites questions. : tu as quoi comme velo !? tu la acheter au chili ? si oui combien etait le prix ? et est ce que tu as du consolider quelques chose ? ouai je sais sa fait ennormement de question.. et pour contourner Chaiten il y a moyen de passer facilement par l'argentine a velo ?
    voila mon adresse si tu peut me renvoyer un mail pour me donner quelques infos !!
    slick_shoes_666@hotmail.com
    merci !!

  • par trotamunda.amel 03/02/2009 Alerter

    Heyhey !
    J ai achete mon VTT, un Trek, a Santiago dans la rue de San Diego, ou il y a plein de marchands de velos. Je l ai paye en tout 380 000 pesos, 420 euros en rajoutant le necessaire du parfait cyclotouriste : porte bidon, compteur kilometrique, cornes, porte bagage (qui etait en plastique et que j ai du changer), kit de reparation...etc. Je n ai rien consolide du tout, le velo est bon a la base. SURTOUT : prevois un stock de rustines et de chambres a air pour la carretera : le paysage est magnifique mais les routes sont vraiment en tres mauvais etat. J ai croise quelques jeunes, un peu bohemes, pedalant sur des velos pourris qu ils ont raffistole, tout est possible, ca depend de ton budget. Moi je pense le revendre un bon prix a Ushuaia, pas mal de cyclo commencent ou finissent leur trip dans cette ville et les marchands de velo ont l habitude. Je ne sais pas ou tu veux t arreter sur la Carretera mais tu ne pourras pas revendre ta bici la bas, meme a Coyhaique, la plus grande ville.
    Pour le bateau, je crois qu il n y a pas de problemes pour rejoindre Chaiten depuis Puerto Montt finalement. Il y a des bacs, j ai pu verifier en passant une journee a Chaiten.
    Bon trip, Hasta Luego

Ajouter un commentaire


Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier Inscrivez-vous!

Si vous ne souhaitez pas vous connecter, mettez simplement
Votre nom Votre email :


 
27/12/2008 | San Carlos de Bariloche | 2 commentaires

Prologue Patagonique

Noel s est bien passe, du moins, comme un jour normal. Pas de reveillon le 24 au soir, apres avoir passe une dizaine de coups de fil sur Skype, je suis allee me coucher, fatiguee.

J ai passe le 25 dans le bus jusqu a Puerto Montt et hier egalement jusqu a Bariloche. C est la que j ai officiellement fais mon reveillon de Noel dans un “Tenedor Libre”, comme il y en a ...

Lire la suite

 
07/01/2009 | Futaleufu Chile | 0 commentaire

Et au milieu coule une riviere

Et au milieu coule une riviereJ appréhendais  un peu ce passage de frontière au Chili sachant qu il me faudrait traverser la Cordillere des Andes. C est donc la boule au ventre que je roule jusqu’ a Trevelin, 22 km d asphalte puis je retrouve le ripio, en plus ou moins bon état. Finalement, après 73km de plat j arrive à Futaleufú, petite ville située au beau milieu ... Lire la suite

 
13/01/2009 | Coyhaique Chile | 0 commentaire

Le bonheur au bout du guidon

Le bonheur au bout du guidon242 km sur la Carretera Austral, partie Nord.

La Carretera Austral est la route la plus sauvage du Chili. Construite il y a un peu moins de 30 ans, elle relie les quelques villes et les villages de la Patagonie Chilienne. Cette etape de velo a ete surement la plus diffiicile mais aussi la plus belle. La Patagonie Chilienne est magnifique, il y a une diversite incroyable : lacs, ...

Lire la suite

 
13/01/2009 | Chaiten Chile | 1 commentaire

Chaiten, sur les lieux du desastre

Chaiten, sur les lieux du desastrePetit article special dedie a une journee entiere passee a Chaiten.  

Alors que je commencais a pedaler dans la fraicheur matinale pour mon deuxieme jour de cette etape sur la Carretera Austral, un pick-up Chevrolet me klaxonne et s arrete. Je reconnais Javier Alexandro, le patron du resto dans lequel je suis allee manger avec Aran et Ronin a Futaleufu le premier soir ...

Lire la suite

 
24/01/2009 | Chalten | 0 commentaire

Et d aventures en aventures

Et d aventures en aventures(10 jours a raconter je n ai pas le courage de passer 3h sur Internet, je vous passe les details...)Je suis partie de Coyhaique en bus pour rejoindre Villa O Higginsm 600 km de ripio plus loin, la ou se termine la carretera austral en cul de sac. Unique moyen pour passer la frontière argentine : une petite aventure de 2 jours : bateau, trek, bateau et bus ... Lire la suite

 
26/01/2009 | El Calafate | 0 commentaire

Pérégrinations nocturnes au Perito Moreno

Pérégrinations nocturnes au Perito MorenoCalafate est le point de départ pour aller découvrir le fabuleux « parc national des glaciers », 500 km de glace dont les terminaisons sont abordables en bateau ou a pied. Le plus connu de ces glaciers est le Perito Moreno. Long de 15 km et large de 5 km,  c est sans doute le plus impressionnant et le plus accessible de tous, ce qui en fait l attraction ... Lire la suite

 
02/02/2009 | Puerto Natales | 0 commentaire

Trekking, Circuito "W" a Torres del Paine

Trekking, Circuito Je troque encore une semaine de velo contre un fabuleux trek dans le parc national de Torres del Paine. Pour cela, retour au Chili de El Calafate a Puerto Natales en bus. Un jour pour faire un bon ravitaillement, acheter des batons de marche pour epargner mes genoux et en route. J ai finalement opte pour le circuit "W", classique, de 4 jours comportant des etapes de 6 a 8 heures ... Lire la suite

 
07/02/2009 | Punta Arenas | 0 commentaire

En pampa Magellane

En pampa MagellaneMartes 3 de Febrero
Puerto Natales - Rio Rubens (66 km)

Je pars ce matin en direction du Sud, de la Patagonie Magellane. Je pedale donc toute la journee dans la pampa et contrairement a ce qu on pourrait penser ce n est pas ennuyant pour autant. D ailleurs ce paysage offre de nombreuses possibilites de jeux en tout genre. Par exemple > estimer la longueur de la route droite qui ...


Lire la suite

Devenez Tripper !
Mes trips Carte de mes trips
Participer au forum
Mes photos

© 2017 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil